Distributeurs à proximité
compo image

Termes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Portrait

Cloque

compo image

Caractéristiques

Plante hôte:
Variétés de pêchers "Dixired", "Marygold" ou "Redheaven", amandiers et nectariniers
Symptômes:
Dépérissement des feuilles, fructification réduite
Apparence:
Feuilles enroulées couvertes de taches rougeâtres, vert clair ou blanchâtres

Période d'infestation

Description

Cloque

Un champignon pathogène est responsable de la cloque. Dès le débourrage en avril, les feuilles s’enroulent, se boursouflent et se déforment. À ce stade, le champignon a déjà proliféré sur les feuilles attaquées. Elles prennent une coloration rougeâtre ou vert clair à blanchâtre. Les feuilles infestées brunissent, puis finissent par mourir. Elles tombent dès le mois de juin. En plus de l’aspect inesthétique, l’arbre peut perdre ses feuilles et prive ainsi les fruits de nourriture ce qui annonce une maigre récolte. Pire encore, la maladie limite fortement la formation de bourgeons l’année suivante. L’infestation des fruits est plutôt rare. L’arbre est plus sensible au gel et sa croissance est moindre. Un fort écoulement de gomme est également caractéristique de cette maladie. Il est probable qu’à terme la maladie entraîne la mort du pêcher si l’arbre est fortement infesté et endommagé pendant plusieurs années. Le champignon hiberne sur les tiges et sur les écailles des bourgeons. Au printemps, les spores sont disséminées par le vent ou la pluie entre les feuilles fraîchement écloses. C’est à ce moment que les jeunes feuilles sensibles peuvent être infestées. Il est donc préférable de choisir un emplacement aéré et ensoleillé.

Lutte

Voici comment lutter contre la cloque

Pour compenser la perte des feuilles, il est nécessaire de procéder à une fertilisation, par exemple avec un engrais pour arbustes baccifères également adapté aux autres fruitiers. Le ramassage immédiat des feuilles tombées au sol pour réduit considérablement le risque d’infection. Il faut mettre en place les premiers traitements phytosanitaires avant le début de végétation sur les bourgeons qui commencent à gonfler. Selon la météo, ces traitements sont possibles dès les mois de décembre/janvier.

3 traitements sont conseillés au total :

  • répétition à intervalles de dix jours par temps pluvieux avec températures diurnes > 8 °C 
  • Il faut attendre avant de renouveler l’opération en cas de sécheresse et de températures inférieures à 8 °C.
  • Le dernier traitement intervient après l’éclosion des bourgeons, lorsque les pointes vertes des feuilles sont visibles

Produit pour lutter contre la cloque

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

Gesal. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez Gesal sur:

Service

En savoir plus sur Gesal