Distributeurs à proximité
compo image

Termes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
  1. GESAL
  2. Conseil
  3. Portraits de plantes
  4. Plantes d’intérieur
  5. azalée

Portrait

Azalée

compo image
compo image

Besoins

Arrosage:
abondant
Lumière:
Soleil/semi-ombragé
Entretien:
moyen

Période de floraison

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plante d’intérieur
Hauteur:
De 15 à 40 cm de haut selon la variété
Couleur des fleurs:
Rose, blanche, rouge, orange, violette

Planter correctement

Planter des azalées

Les origines et les variétés d’azalées

Quoi de plus agréable que de pouvoir admirer des fleurs colorées chez soi pendant les mois d'hiver froids et gris ? Les plantes d'intérieur fleuries et colorées sont très recherchées en cette période. L’une d’elles est particulièrement appréciée, il s’agit de : l’azalée.

Connues à l'origine comme un genre de plantes à part entière sous le nom d'azalea, les azalées sont aujourd'hui botaniquement apparentées aux rhododendrons. L’azalée d'intérieur à floraison hivernale appartient donc à la famille des éricacées (Ericaceae). Cette plante originaire de Chine et du Japon est apparue en Europe au début du XIXe siècle. Il existe aujourd’hui plus d'une centaine de variétés d'azalées qui viennent agrémenter le jardin et la maison.

Cette plante ornementale très populaire est appréciée aussi bien dans le jardin que comme plante d'intérieur. Les azalées d'intérieur sont généralement des variétés d'azalées de l’Inde (hybride du Rhododendron simsii), également appelées azalées des fleuristes. Dans le jardin, ce sont surtout les variétés caduques qui perdent leurs feuilles en hiver qui sont particulièrement appréciées. Les principales représentantes de ces variétés sont les azalées à feuilles caduques et les azalées japonaises dont les fleurs rose violacé sont un véritable ravissement. Ces azalées de plein air fleurissent beaucoup plus tard que leurs cousines d'intérieur à floraison hivernale, généralement à partir d'avril et jusqu'en août.

Même si, à première vue, les azalées semblent presque identiques aux rhododendrons, on constate tout de même quelques petites différences. Les rhododendrons classiques présentent notamment un feuillage persistant qu’ils conservent pendant les mois d'hiver, tandis que les azalées cultivées en pleine terre perdent généralement leurs feuilles en hiver. Le rhododendron, imposant par sa hauteur et ses grandes fleurs, est idéal comme plante de jardin, tandis que les azalées d'intérieur, plus délicates, conviennent aussi parfaitement à la culture à domicile.

Les azalées comme plantes d’intérieur – pour un hiver tout en fleurs

Il existe de nombreuses variétés de l’azalée d’intérieur, très appréciées pour mettre en valeur votre maison. Il s'agit généralement de cultures d’azalées des fleuristes (Rhododendron simsii). Grâce à leur jolie floraison, les variétés d'azalées japonaises Satsuki (Rhododendron indicum) conviennent particulièrement à la culture de bonsaïs d’intérieur.

Avec une hauteur de 15 à 40 centimètres, ces azalées attirent tous les regards. Du rouge au blanc en passant par le violet et l'orange, les fleurs des azalées offrent une grande variété de couleurs. La variété « Oase de Lo », par exemple, présente de généreuses et magnifiques fleurs doubles de couleur rose. Ceux qui préfèrent le blanc classique, miseront plutôt sur la jolie variété « Christine Belli ».

En quelle saison les azalées fleurissent-elles ?

Les azalées d'intérieur fleurissent principalement en hiver et au printemps, selon la variété de décembre à mars), et embellissent ainsi les pièces d'habitation, surtout pendant la saison froide. Après leur floraison, et si elles ne sont pas déjà tombées d'elles-mêmes, il est préférable d’éliminer les parties fanées de la plante qui ont tendance à pourrir assez rapidement.

L'azalée se sent bien ici - Emplacement

Dans leur habitat naturel, les régions montagneuses de Chine et du Japon, les azalées poussent dans des endroits particulièrement frais et humides. Les variétés actuelles sont cependant devenues plus résistantes aux conditions intérieures de la maison. Une température ambiante d'environ 15 à 18 degrés sera idéale pour les azalées. Un endroit lumineux, pas trop chaud et éloigné de la lumière directe du soleil est idéal pour cette plante d'intérieur. Un emplacement trop chaud entraînerait en effet un flétrissement plus rapide des fleurs. En principe, plus l'azalée est placée dans un endroit frais, plus elle fleurit longtemps. Il est donc préférable de ne pas placer votre azalée dans un salon douillet et chaud, ni au-dessus d’un chauffage. En revanche, une chambre à coucher fraîche ou une cage d'escalier bien éclairée conviendront parfaitement.

Après l’achat, habituez lentement votre azalée aux températures ambiantes en la plaçant d'abord pendant quelques jours dans un endroit où la température est de dix à douze degrés. Une fois que les fleurs sont complètement développées, l'azalée s'accommode généralement mieux d'un emplacement plus chaud.

Dès la mi-mai, si les températures le permettent, placez idéalement votre azalée à l'extérieur dans un endroit ombragé, par exemple sous un arbre à feuilles caduques. L’idéal est de mettre la plante d'intérieur en terre avec son pot pour faciliter l'entretien. N’oubliez pas de remettre l'azalée à l'intérieur avant le début de la saison froide. Pour que l'azalée se réhabitue progressivement aux températures plus chaudes, placez-la d'abord pendant quelques jours dans l'endroit le plus frais de votre logement, par exemple dans le couloir ou la chambre à coucher.

Si votre azalée perd ses feuilles ou ses bourgeons, c’est parfois le signe que l’emplacement est inapproprié. Un changement d’emplacement peut éventuellement aider la plante à se rétablir.  

Planter une azalée

Les azalées font partie de ce que l'on appelle les plantes de terre de bruyère, ce qui signifie qu'elles préfèrent un sol acide avec un pH compris entre 4 et 5,5. Plantez donc votre azalée d’intérieur dans du terreau pour rhododendrons et hortensias. Pour éviter que l'eau ne stagne et améliorer la capacité de rétention d'eau de votre azalée, remplissez d'abord le pot d'environ un quart d'une couche de granulés de pierre ponce durable.

Les azalées d'intérieur sont-elles toxiques ?

Toutes les parties de l'azalée sont légèrement toxiques, leur consommation peut donc entraîner des symptômes d'intoxication.

Entretenir correctement

Entretenir une azalée

Arroser une azalée – En été et en hiver

Les azalées d'intérieur ont généralement des besoins en eau assez importants. Il faut donc veiller à arroser suffisamment, surtout pendant la période de floraison. Nous vous montrons comment prendre soin au mieux de votre azalée été comme hiver. 

L’arrosage des azalées en été

Si vous avez placé votre azalée en plein air pour l’été, l'arrosage est relativement simple. L'azalée supporte bien les averses occasionnelles. Toutefois, la plupart du temps, les précipitations ne suffiront pas pour apporter suffisamment d'eau à la plante d'intérieur, surtout si elle est placée sous un arbre à feuilles caduques. Arrosez donc votre azalée en plus une à deux fois par semaine avec de l'eau non calcaire.

L’arrosage des azalées en hiver

Mais même pendant les mois d'hiver, il est crucial de veiller à arroser suffisamment votre azalée. La règle de base est la suivante : plus il fait chaud, plus elle a besoin d'eau. Pour hydrater votre azalée, plongez régulièrement son pot dans un seau rempli d'eau jusqu'à ce que plus aucune bulle d'air ne remonte à la surface. Il est important que le surplus d'eau puisse ensuite s'égoutter. Vous pouvez également verser l'eau d'arrosage dans la soucoupe du pot, les racines pourront ainsi absorber l'eau nécessaire sans problème. Jetez le surplus d'eau après une demi-heure, car l'azalée n'aime pas avoir les pieds dans l’eau. Une bonne façon de fournir sans grand effort de l'eau à l'azalée est de l'arroser alternativement en la plongeant dans un seau, en remplissant sa soucoupe ou encore avec un arrosoir. En arrosant votre azalée avec un arrosoir, vous pouvez également lui apporter de temps en temps une dose d'engrais liquide. Comme les azalées d'intérieur ne supportent pas l'eau stagnante, vérifiez toujours que la terre est sèche avant de les arroser. À l’inverse, il est également important que la motte de racines ne se dessèche jamais complètement. La règle est la suivante : l'azalée doit toujours être maintenue à un niveau d'humidité constant si vous voulez en profiter longtemps. Si les premiers bourgeons de la nouvelle floraison se sont déjà formés en automne, vous pouvez réduire les arrosages. La plante évapore en effet nettement moins d'eau pendant la saison froide. Utilisez toujours de l'eau douce du robinet ou de l'eau de pluie pour les arroser car les azalées sont sensibles au calcaire.

Fertiliser une azalée — voici comment procéder

Tout au long de l'été, votre azalée d'intérieur se réjouira d'un apport régulier d'engrais. Un apport supplémentaire de nutriments les aidera à développer des bourgeons vigoureux et à produire leurs jolies fleurs la saison suivante. Utilisez pour cela notre Gesal Engrais hortensias et azalées adapté aux besoins en nutriments des plantes de terre de bruyère telles que les hortensias, les camélias, les azalées et les rhododendrons. Ajoutez cet engrais liquide spécial à l'eau d'arrosage une fois par semaine. Pendant la floraison des azalées en hiver, vous pouvez réduire les apports d'engrais. Il suffit d'apporter une dose de nutriments à la plante une fois par mois pour qu'elle conserve sa couleur intense.

Rempoter une azalée

Vous pouvez rempoter votre azalée tous les deux ou trois ans en lui offrant un pot plus grand dans lequel vous ajouterez du COMPO SANA® Terreau pour rhododendrons et hortensias. Veillez à ce que les trous de drainage du bac ou du pot ne soient pas bouchés. Une couche de granulés de pierre ponce pour plantes d’intérieur au fond du pot empêchera également que l’eau ne stagne. Le moment idéal pour rempoter les azalées est le début du printemps, après leur floraison. Aérez un peu la motte de racines pour stimuler la formation de nouvelles racines et une bonne croissance de l'azalée. Arrosez ensuite copieusement votre plante d'intérieur.  

Éviter les erreurs d'entretien de l'azalée

Un mauvais emplacement ou un mauvais entretien peuvent rapidement entraîner le développement de maladies chez votre azalée. Une humidité stagnante et persistante pourra par exemple entraîner la pourriture des racines de votre plante d'intérieur. La sécheresse ne convient pas non plus à l'azalée. Le dessèchement des fleurs indique que vous devez à nouveau arroser. Si la motte se dessèche trop souvent, des araignées rouges (Tetranychidae) pourraient apparaître et se propager rapidement sur votre azalée d’intérieur. L'air sec du chauffage et un taux d'humidité trop faible favorisent également la propagation des parasites. Pour augmenter l'humidité de l'air, il est souvent conseillé de vaporiser de l'eau sur la plante. Il n'est toutefois pas recommandé de vaporiser directement les fleurs de l’azalée au risque de voir pourrir ces dernières et de propager des champignons pathogènes. Il est plus judicieux de changer la plante d'emplacement pour la mettre dans un lieu moins chauffé. Si des araignées rouges ont déjà envahi votre plante, nous vous conseillons d’employer un produit de protection des plantes naturel à base d'huile de colza comme le Gesal Stop nuisibles pour plantes d‘appartement.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

Gesal. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez Gesal sur:

Service

En savoir plus sur Gesal