Distributeurs à proximité
compo image

Termes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Portrait

Succulentes

compo image
compo image
compo image

Besoins

Arrosage:
petit
Lumière:
Soleil
Entretien:
minimal

Période de floraison

Caractéristiques

Domaine d'application:
Intérieur
Hauteur:
variable
Couleur des fleurs:
Vert, lilas, rouge, blanc, jaune

Planter correctement

Planter des succulentes

L’origine : d’où proviennent les succulentes ?

Hauts plateaux mexicains ou semi-déserts d’Afrique du Sud, les succulentes sont à leur aise dans les régions les plus sèches et les plus chaudes du monde. Elles sont remarquablement adaptées aux conditions qui y règnent, peuvent stocker l’eau dans leurs racines et leurs feuilles et surmonter ainsi sans problème de longues périodes de sécheresse. Leur nom en découle probablement : en latin « suculentus » signifie « plein de suc ». Ces plantes exotiques sont donc très faciles à entretenir et sont parfaites si vous voyagez régulièrement ou si vous êtes encore en stage d’acquisition de main verte.

Types de succulentes : de la sansevière à l’aloe vera

On distingue au total plus de cent types de succulentes. Alors ce n’est pas tâche facile que de classifier sa propre plante. Les succulentes se répartissent en trois groupes relatifs à la partie utilisée comme réservoir d’eau : les plantes à feuilles succulentes, à tiges succulentes et à racines succulentes. L’echeveria fait partie par exemple des plantes à feuilles succulentes. Les plantes épineuses étant des succulentes, la majorité des plantes à tige succulente appartient donc au groupe des cactées. Originaires de régions à climat sec, les plantes à racines succulentes survivent grâce à un appareil racinaire particulièrement épais. Certes, elles sont moins fréquentes que celles des deux autres groupes, mais comptent dans leurs rangs le célèbre haworthia zèbre.

L’emplacement optimal — où se sentent le mieux les succulentes ?

Conformément à leur patrie d’origine, la plupart des espèces préfèrent les emplacements chauds exposés au soleil direct, y compris à l’intérieur. Les succulentes ont une forte tendance au tropisme et sur un rebord de fenêtre, comme un seul côté des plantes est exposé à la lumière, il faut tourner le pot assez fréquemment pour obtenir un végétal élégant au port compact. Si l’emplacement n’est pas optimal, la plante produit de longues tiges contre nature. Dans ce cas, il sera nécessaire de lui trouver un autre endroit.

En plus de la chaleur et du soleil, les petites plantes apprécient aussi l’air frais. C’est pourquoi en effet, presque toutes les succulentes se plaisent particulièrement sur le balcon ou la terrasse. La baisse nocturne des températures stimule même la mise à fleur.

Planter des succulentes

Vous pouvez planter des succulentes presque partout. Que ce soit en mini-terrarium, en rocaille ou plus classiquement en pot, ces petites plantes sont un véritable point de mire et conviennent parfaitement comme cadeau fait-maison.

Dans les régions sèches d’où elles sont originaires, il y a un problème auquel elles ne sont jamais confrontées : l’excès d’eau. C’est pourquoi l’humidité stagnante est généralement le principal problème des plantes exotiques. Si les racines macèrent trop longtemps dans l’eau, elles commencent à pourrir et meurent. Pour éviter cela et profiter durant de nombreuses années de vos succulentes, veillez dès la plantation au bon écoulement de l’eau. Pour ce faire, installez-les dans un sol sableux, bien drainé. Un terreau spécial cactées et succulentes répond idéalement à ces exigences. Pour le drainage, déposez le substrat sur une couche de graviers ou d’argile expansée. Idéalement, le pot doit être doté d’un trou de drainage de sorte à évacuer l’excédent d’eau et à ce que les racines ne macèrent pas trop longtemps dans un milieu liquide.

Les différentes formes et couleurs de feuilles des succulentes se valorisent mutuellement en groupe. Comme les associations sont positives, rien ne s’oppose à en planter différents types dans un grand pot. Il est juste important qu’elles aient les mêmes exigences en termes d’emplacement et d’entretien.

Notre CONSEIL :

Répartissez une fine couche de graviers sur le terreau pour écarter les risques de pourrissement des feuilles compactes en cas de contact avec le substrat humide.

Entretenir correctement

Entretenir les succulentes

À quelle fréquence faut-il arroser les succulentes ?

Grâce à leur réservoir d’eau, les succulentes n’ont pas besoin d’arrosages fréquents. Un excès d’humidité les endommage plutôt d’avantage qu’un oubli d’arrosage. La fréquence d’arrosage des succulentes dépend de leur emplacement et de leur taille. Les exemplaires de petite taille n’ont pas encore des racines bien développées et ont donc besoin plus souvent d’eau. Pour prévenir une humidité constante, il ne faut les arroser que si nécessaire. Arrosez la plante uniquement lorsque la couche superficielle de terre est totalement sèche. Quelques plantes à feuilles succulentes virent au brun si elles sont aspergées. Il est donc préférable d’arroser directement sur la terre et pas en pluie.

Fertiliser les succulentes

Les succulentes poussent lentement et n’ont pas besoin de beaucoup de nutriments, un excès pouvant même leur être dommageable. Des espèces à croissance un peu plus rapide, qui sont dans de petits pots, ou des succulentes plus grandes apprécient toutefois une fertilisation toutes les deux à trois semaines. Utilisez pour ce faire un engrais spécial cactées et succulentes. Il comprend du potassium, qui stimule la croissance compacte des petites plantes et est donc parfaitement adapté à leurs besoins. Les espèces à croissance plus lente doivent cependant n’être que légèrement fertilisées toutes les trois à quatre semaines.

Multiplication par rejets des succulentes

Comme de nombreuses espèces de succulentes forment des rejets ou des plantules, leur multiplication est très facile. Séparez précautionneusement les plantules à l’aide d’un couteau acéré et replantez-les. Au bout de quelque temps, des racines doivent s’être formées. Certes, les rejets redoutent aussi l’humidité stagnante, mais pour que les racines ne se dessèchent pas il faut toutefois maintenir la terre légèrement humide. Dès que la plante a grandi, soignez-la comme les autres succulentes.

compo image

Instructions pas-à-pas : multiplier les succulentes par bouturage

  1. Ôtez précautionneusement des feuilles de la plante mère, de sorte à n’en laisser aucun résidu et faites une petite entaille au niveau du point de césure de la feuille.
  2. Puis posez les feuilles dans un pot, sur le dessus de la terre. Laissez-les y sécher quelques jours. Les bouturages apprécient les emplacements clairs.
  3. Arrosez toujours lorsque la terre est complètement desséchée. S’il y a trop d’humidité, les feuilles commenceront en effet à moisir.
  4. Dans le meilleur des cas, une nouvelle petite succulente pousse sur chaque feuille et forme des racines. Dès que la feuille est jaune et sèche, vous pouvez l’éliminer avec précaution.
  5. Repiquez enfin la petite plante dans son propre pot, et arrosez-la un peu plus ensuite, comme pour les plantules. Dès formation de nombreuses racines, soignez-la comme la plante mère.

Entretenir les succulentes en hiver

La plupart des espèces rentrent en dormance hivernale d’octobre à mars. Comme elles abaissent leur métabolisme, elles ne demandent plus que très peu d’attention. De ce fait, ajustez la fréquence des arrosages pour que le terreau ne se dessèche pas totalement. Ne fertilisez pas les succulentes durant l’hiver. La dormance hivernale des plantes exotiques dépend aussi de leur emplacement. Elles apprécient particulièrement un lieu clair et frais, des températures comprises entre cinq et dix degrés étant optimales pour la plupart d’entre elles.

Succulentes pour l’extérieur — quelles sont les espèces rustiques ?

Les succulentes embellissent non seulement l’intérieur, mais également le jardin ou le balcon. Durant l’été, il n’y a pas de problème, les plantes exotiques appréciant même l’air frais. Mais dès que les températures diurnes baissent en dessous de 15 degrés, il faut rentrer les plantes à l’intérieur. La plupart des espèces en seraient sinon endommagées. Si vous ne souhaitez pas rentrer les succulentes durant la période froide, choisissez alors des variétés robustes, parmi lesquelles figurent le figuier de Barbarie ou quelques espèces de Yucca. À l’automne et en hiver, il est préférable de les installer à l’abri de la pluie. Elles font vaillamment face aux températures glaciales, mais le plus grand danger pour elles durant la période froide est l’humidité. L’orpin est toutefois un exemple de succulente qui peut rester toute l’année dehors  sans protection.

À quel moment fleurissent les succulentes ?

Nombre de succulentes peuvent fleurir en été. De bons soins sont néanmoins nécessaires pour y parvenir. Au printemps et en été, apportez-leur suffisamment de nutriments et installez-les dans un endroit clair, car elles ont aussi besoin de lumière pour la mise à fleurs. La dormance hivernale avec des températures nettement plus basses qu’à l’accoutumée, est également un facteur important et la chaleur des mois suivants leur permet au printemps de former des boutons. Si vous avez de la chance et que vos succulentes fleurissent réellement, augmentez légèrement les apports d’eau et d’engrais. Vous pouvez tout simplement laisser les fleurs fanées sur la plante, elles tomberont d’elles-mêmes avec le temps.

Succulentes : maladies et ravageurs

Les succulentes sont certes des plantes très robustes, mais elles peuvent parfois aussi être frappées par des maladies. Dans la plupart des cas, l’origine est imputable à un « excès d’humidité », qui peut provoquer une attaque fongique, se traduisant par exemple par un duvet blanc ou par le flétrissement des feuilles. Malheureusement, elles ne peuvent alors généralement plus être sauvées.

De plus, ces jolies plantes exotiques ne séduisent pas que les êtres humains, mais attirent aussi les ravageurs tels que les cochenilles farineuses. Et comme par un fait exprès, ces dernières sont également de véritables maîtres de la dissimulation. Elles se cachent fréquemment entre deux feuilles contiguës et endommagent la plante par leurs excrétions de miellat. Lorsque le chauffage marche en hiver, les araignées rouges posent un véritable problème aux plantes d’intérieur, et ne se cantonnent pas aux succulentes. Quelles que soient la maladie ou les ravageurs, il est important d’isoler aussi vite que possible les succulentes des autres plantes, avant de traiter le problème.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

Gesal. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez Gesal sur:

Service

En savoir plus sur Gesal