Distributeurs à proximité
compo image

Termes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image
  1. GESAL
  2. Conseil
  3. Entretien des plantes
  4. Plantes de balcon et en bac
  5. Plantes grimpantes: brise-vue pour le jardin & le balcon

Des plantes grimpantes fleuries pour les murs et les clôtures

Plantes grimpantes: brise-vue pour le jardin & le balcon

Elles sont de véritables artistes de l’escalade : elles offrent non seulement une protection idéale contre les regards indiscrets sur le balcon et dans le jardin, mais égayent en même temps de leurs belles fleurs les treillage tristes, les clôtures ou les façades de maison. Découvrez ici les plus belles plantes grimpantes pour le jardin et le balcon et trouvez l’inspiration pour créer un brise-vue fleuri.

Que sont les plantes grimpantes ?

Elles enlacent les arbres et les arbustes dans les forêts tropicales, partent à l’assaut des pentes rocheuses et des falaises abruptes et se faufilent obstinément vers le soleil — ce sont les plantes dites grimpantes.

Elles représentent un groupe particulier de plantes, spécialisées dans l’escalade de surfaces. Certaines d’entre elles ont des structures d’accroche spéciales telles que des racines crampons, des vrilles ou des ventouses, tandis que d’autres enroulent leurs sarments autour d’une structure d’appui comme des arbres ou des grillages. Elles exploitent ces supports et s’élèvent vers le ciel pour recevoir suffisamment de lumière du soleil, même dans les jungles les plus denses. De nombreuses plantes grimpantes sont originaires des tropiques d’Amérique du Sud ou d’Asie.

Le port luxuriant et souvent fleuri de ces artistes de l’escalade peut être admiré aussi bien dans la nature qu’en ville et chez les particuliers. Chez nous, elles ornent ainsi les parois de maison, les façades, les murs ou les clôtures. Leurs fleurs colorées égayent non seulement les jardins, mais sont également un brise-vue idéal et naturel contre les regards indiscrets.

Mais les plantes grimpantes ne se limitent pas à de simples qualités esthétiques : en végétalisant des façades austères, elles contribuent durablement à la nature. En effet, la végétalisation des murs de maison permet d’abaisser efficacement la température les jours de forte chaleur, surtout dans les grandes villes. Rafraîchissantes, les plantes grimpantes évaporent l’humidité en été et font donc office ici de climatiseur naturel. Et elles favorisent de plus une plus grande biodiversité, car les insectes pollinisateurs se délectent du pollen et du nectar de bon nombre d’entre elles.

compo image

Quels sont les différents types de plantes grimpantes ?

Qu’il s’agisse d’un mur de maison ou d’une clôture de jardin, les plantes grimpantes peuvent — selon l’espèce et la variété — être plantées à différents endroits du jardin. Beaucoup parmi elles se prêtent parfaitement à la culture en bac sur un balcon ou une terrasse. Vous avez généralement le choix entre des grimpantes vivaces comme les rosiers grimpants, les clématites ou le lierre ou de nombreuses plantes annuelles à fleurs.

Les plantes grimpantes sont connues pour leur ambition : selon l’espèce, elles peuvent atteindre plusieurs mètres de haut. Ainsi, le liseron grimpe jusqu’à quatre mètres de haut, le chèvrefeuille ou les célèbres rosiers grimpants peuvent atteindre quatre à six mètres. Certaines d’entre elles, comme le lierre Hedera Helix ou la vigne vierge, peuvent même atteindre des hauteurs vertigineuses de 30 mètres.

Quelques petites plantes grimpantes à port moins étalé permettent de se protéger des regards sur le balcon ou dans le jardin, comme la Suzanne aux yeux noirs ou la capucine, qui, sur un support, peuvent atteindre un à deux mètres de hauteur. 

Plantes sarmenteuses et lianes — quelle est la différence ?

Toutes les plantes grimpantes ne se ressemblent pas — car on distingue parmi celles-ci les plantes grimpantes autoadhérentes et celles qui requièrent un support. Les plantes autoadhérentes sont celles dont les tiges peuvent se soutenir elles-mêmes, comme le lierre ou l’hortensia grimpant. D’autres ont besoin d’un support de croissance, comme des arbres ou arbustes, voire d’un treillage ou d’une structure dans le jardin.

Parmi ces dernières, on distingue en premier lieu les plantes sarmenteuses et les lianes. Les premières forment des vrilles afin de s’accrocher aux branches et affectionnent particulièrement les supports de croissance étroits à mailles serrées qu’elles peuvent facilement enserrer. Parmi celles-ci figurent de nombreuses plantes grimpantes très prisées comme les capucines, les clématites, les dipladénias, les passiflores ou encore les légumes grimpants comme les pois, les concombres, les concombres à confire ou les courges.

Les lianes, en revanche, n’ont pas de vrilles ou d’autres structures pour « s’accrocher » — mais doivent pouvoir s’enrouler autour d’un support vertical, de préférence plus étroit et en forme de tige, pour pousser en hauteur. La Suzanne aux yeux noirs, la glycine ou le chèvrefeuille font partie de celles-ci.

Les grimpantes à port étalé constituent une forme particulière de plantes grimpantes. Au lieu de s’enrouler autour d’un support, elles étendent leurs tiges sur un support de croissance. Les rosiers grimpants, dont le système d’accroche se fait par les épines, sont des plantes à port étalé bien connues, qui requièrent une robuste structure et éventuellement la fixation des tiges par du fil de fer.

compo image

Plantes grimpantes pour le balcon et le jardin : 3 belles idées

Vous n’avez que l’embarras du choix pour choisir les plantes grimpantes adaptées : pour embellir votre balcon ou votre terrasse avec un brise-vue fleuri, privilégiez les plantes de petite taille comme la Suzanne aux yeux noirs, la capucine ou le pois de senteur. Ces espèces à port étroit peuvent être également plantées en jardinière ou en bac. Pour végétaliser une pergola, une arche de jardin ou un kiosque dans le jardin, pourquoi ne pas utiliser des plantes spectaculaires comme la glycine ou les rosiers grimpants classiques ? Des vivaces rustiques sont très adaptées pour profiter chaque année de leurs jolies fleurs.

L’avantage majeur est que : les plantes grimpantes sont faciles à entretenir, robustes et qu’elles peuvent, bien placées, prospérer sur quasiment tout type de surface ou de structure existante sans être encombrantes.

1. Brise-vue fleuri sur le balcon & la terrasse 

nous vous conseillons de choisir des grimpantes à croissance rapide pour créer un brise-vue sur un balcon, qui vous permettront en peu de temps de vous installer confortablement derrière lui.

La combinaison de différentes grimpantes de couleurs différentes est particulièrement esthétique. Ainsi, la Suzanne aux yeux noirs et ses fleurs orange associée à une clématite à fleurs blanches forment un ensemble harmonieux. L’imagination au pouvoir : le chèvrefeuille de Henry avec ses fleurs parfumées jaunes à roses et odorantes est idéal pour créer un brise-vue à croissance rapide. Le bougainvillier apporte une touche d’exotisme sur votre balcon. Il peut être cultivé en jardinière avec un support de croissance. La passiflore bleue est également une petite star des balcons grâce à ses fleurs d’un bleu remarquable. Les hortensias grimpants peuvent également être cultivés sur les balcons et les terrasses s’ils sont installés dans un bac suffisamment grand.

Il est important ici de veiller à ce que les plantes aient suffisamment de place dans leur pot, ainsi que d’installer un robuste support de croissance ou un espalier pour leur permettre de grimper en toute sécurité. Par ailleurs, de nombreuses grimpantes méditerranéennes avides de soleil ne sont pas rustiques hors de la zone de l’oranger. Le bougainvillier, la Suzanne aux yeux noirs et d’autres plantes méditerranéennes seront donc hivernées à l’intérieur ou sous serre chauffée avant l’arrivée de la saison froide et protégées jusqu’à l’été suivant. Il est également possible de replanter chaque année sur votre balcon de jolies fleurs d’été.

2. Plantes grimpantes rustiques pour le jardin 

les pergolas, façades de maison ou treillages végétalisés sont particulièrement impressionnants dans le jardin. Les rosiers grimpants à port étalé sont particulièrement adaptés à de telles structures plus grandes dans le jardin. Une arche se prête particulièrement aux rosiers de deux à trois mètres de hauteur maximum, comme « Frau Eva Schubert » à fleurs doubles roses ou « Super Excelsa » à fleurs fuchsia. La glycine aux fleurs bleu-violet est tout aussi impressionnante. Son délicieux parfum emplit le jardin, pour le plus grand bonheur et ses fleurs riches en nectar font aussi le bonheur des abeilles. En été, les baies rouge vif du pyracantha resplendissent ensuite, et font de cet arbuste persistant une pièce de choix pour les clôtures ou les murs. Le port étalé des plantes grimpantes nécessite toutefois un support de croissance robuste tel qu’un grillage métallique ou un treillage, surtout si elles doivent servir à végétaliser des murs de maison.

3. Plantes grimpantes au potager 

le potager n’est pas en reste pour accueillir de merveilleuses plantes grimpantes. Les courges décoratives, petits pois, concombres ou capucines tubéreuses, des plantes sarmenteuses, sont également bienvenus dans des carrés potagers. Cultivés en bordure, leur port retombant embellit naturellement le carré potager. Mais n’oublions pas les gourmands : que penseriez-vous de planter un mûrier comme brise-vue naturel ? Des variétés comme « Navaho » atteignent deux mètres de haut et se prêtent ainsi parfaitement à la végétalisation de clôtures, de murs ou de treillage.

Nos 20 meilleures plantes grimpantes pour le balcon et le jardin

  1. Clématite (Clematis)
  2. Rosiers grimpants
  3. Glycine
  4. Hortensias grimpants
  5. Lierre
  6. Vigne vierge
  7. Liseron
  8. Pyracantha
  9. Pois de senteur
  10. Suzanne aux yeux noirs
  11. Asarine grimpante
  12. Dipladénia
  13. Bougainvillier
  14. Passiflore
  15. Jasmin d’hiver
  16. Bignone
  17. Chèvrefeuille de Henry
  18. Mûrier
  19. Houblon du Japon
  20. Légumes rampants comme les concombres à confire, les petits pois ou les capucines tubéreuses

De quel emplacement les plantes grimpantes ont-elles besoin ?

Que vous souhaitiez végétaliser la façade ensoleillée de votre maison ou créer un brise-vue sur un balcon ombragé exposé au nord, il existe une plante adaptée à chaque emplacement. La beauté des plantes grimpantes réside dans leur polyvalence.

1. Pour les petits endroits ensoleillés

Les rosiers grimpants se plaisent particulièrement aux emplacements lumineux, de préférence exposés au sud-ouest ou au sud-est, mais pas en plein soleil. Quelques plantes grimpantes prospèrent particulièrement bien en plein soleil et préfèrent l’ensoleillement direct, comme le bougainvillier, coloré et robuste, véritable adorateur du soleil, à l’abondante floraison lumineuse. La glycine, avide de chaleur, et la Suzanne aux yeux noirs apprécient également les expositions ensoleillées.

2. Pour la mi-ombre

Aucune raison de renoncer à la floraison luxuriante des plantes grimpantes même à mi-ombre. Certaines espèces de clématites, comme la clématite des Alpes ou celle des montagnes, se plaisent en effet particulièrement bien à la mi-ombre, tout comme le chèvrefeuille du Japon.

3. Pour les emplacements plus ombragés

Si la façade à végétaliser n’est que peu ou pas du tout ensoleillée, misez par exemple sur la vigne vierge, particulièrement impressionnante à l’automne avec son beau feuillage d’un rouge profond. Les robustes hortensias grimpants apprécient également le peu de lumière et produisent leurs belles fleurs blanches en début d’été. Le lierre, grand classique des plantes grimpantes, est particulièrement accommodant et apprécie aussi l’ombre, où il escaladera assidûment les murs et les clôtures.

compo image

Plantes grimpantes fleuries : à quel moment leurs fleurs apparaissent-elles ?

La période de floraison des plantes grimpantes varie selon l’espèce et la variété. Aspect pratique : une plantation judicieuse permet de métamorphoser quasiment toute l’année votre jardin ou votre balcon en un paysage haut en couleur de fleurs singulières !

C’est surtout au printemps que la plupart des plantes grimpantes resplendissent de tout leur éclat. Très appréciés, les rosiers grimpants offrent une profusion de jolies fleurs de fin mai à mi-juillet. La glycine est un autre messager du printemps, dont les inflorescences retombantes apparaissent souvent dès la fin avril. C’est également là que la clématite nous ravit avec ses élégantes fleurs, parfois même jusqu’en octobre.

Du printemps à l’automne, le bougainvillier, la Suzanne aux yeux noirs ou la passiflore transfigurent notre coin de verdure en lieu de villégiature, en complément desquels le chèvrefeuille de Henry et le liseron à fleurs bleues prennent le relais à partir de juin.

L’avantage des fleurs d’été annuelles est que vous pouvez les acheter en jeunes plants dans une jardinerie et profiter directement de jolies fleurs. Certaines grimpantes vivaces, comme la clématite, peuvent même fleurir dès la première année après la plantation, surtout si elles étaient déjà bien établies à l’achat. D’autres types de plantes requièrent toutefois un plus de temps pour s’enraciner et fleurir. En général, les grimpantes vivaces, surtout celles cultivées à partir de petites plantes ou de graines, ne fleurissent pas encore abondamment au cours de la première année suivant la plantation. Elles se concentrent au lieu de cela sur le développement de leurs racines et l’adaptation à leur nouvel emplacement. Il convient donc de faire preuve de patience avec les rosiers grimpants qui ne fleurissent que la deuxième année.

compo image

Planter des plantes grimpantes — voici comment procéder

Sur le balcon

Si vous souhaitez créer un brise-vue fleuri de plantes grimpantes sur le balcon, choisissez des bacs adaptés procurant suffisamment de place à leurs racines ainsi que des trous de drainage de l’excédent d’eau d’arrosage. Veillez à ce que les bacs disposent de robustes supports de croissance permettant d’étayer suffisamment leurs hôtes.

Voici comment procéder :

  1. déposez d’abord une couche de drainage au fond du bac pour prévenir l’humidité stagnante. Des granulés de drainage et de plantation en pierre ponce sont parfaits pour que la plante garde les pieds au sec. Remplissez le bac d’environ un quart à un tiers de granulés de plantation
  2. Complétez avec du terreau juste en dessous du bord. Utilisez un terreau horticole spécial pour plantes en bac aux bonnes capacités de rétention hydrique et suffisamment riche comme le terreau pour plantes en bac et de balcon COMPO SANA®.
  3. Dépotez délicatement les plantes et ameublissez légèrement la motte. Disposez les plantes dans le bac comme vous le souhaitez, puis tassez légèrement la terre pour éviter la formation de cavités.
  4. Vous pouvez maintenant installer et fixer le treillage sur les côtés du bac.
  5. Arrosez copieusement afin que la terre soit uniformément humide.
  6. Dès que les plantes grimpantes commencent à pousser, aidez-les à s’accrocher au treillage en les y attachant délicatement ou en les guidant.

Au jardin

  1. Placez le support de croissance dans un endroit suffisamment ensoleillé du massif. Assurez-vous qu’il soit bien ancré en terre. La colonne doit être suffisamment solide pour supporter le poids des plantes et les étayer suffisamment pour grimper.
  2. Creusez maintenant un trou suffisamment grand. Le diamètre de celui-ci doit être au moins du double en profondeur et en largeur que celui de la motte.
  3. Si la terre est tassée, ameublissez-le à l’aide d’une fourche à bêcher et apportez un peu de compost et de granulés de pierre ponce.
  4. Dépotez alors précautionneusement la plante et installez-la en terre.
  5. Comblez le trou de plantation avec le reste de la terre, tassez légèrement le tout et arrosez copieusement.

La végétalisation d’une pergola ou d’un auvent est similaire. Si vous souhaitez embellir le mur de votre maison, vérifiez que la façade est suffisamment solide pour supporter le poids des plantes grimpantes. Installez des supports de croissance tels que des grillages, des espaliers ou des fils de fer sur la façade pour étayer ces dernières. Lorsque les plantes commencent à grimper, il est également possible de les fixer au support à l’aide de clips dédiés.

Quand planter les plantes grimpantes ?

Il est préférable de semer et de planter les annuelles au printemps pour embellir votre jardin et votre balcon dès l’été. Le plus simple est d’utiliser des plantes précultivées disponibles en jardinerie. Elles auront ainsi le temps de s’enraciner vigoureusement avant les chaleurs estivales. Vous pouvez également forcer les plantes grimpantes à partir de février sur un rebord de fenêtre clair et chaud. Pour les espèces gélives comme la passiflore ou le bougainvillier, il est préférable d’attendre que les dernières gelées tardives soient passées pour les planter dès la mi-mai après les saints de glace.

Les plantes grimpantes vivaces et rustiques peuvent en principe être plantées toute l’année, mais le printemps et l’automne sont les périodes les plus appropriées, car les températures modérées empêchent les dessèchements trop rapides et favorisent le bon enracinement des plantes.

Voici comment entretenir les plantes grimpantes

Sous réserve de bons soins, les grimpantes agrémentent votre coin de verdure saison après saison. Il est particulièrement important de les arroser régulièrement pendant la chaleur estivale. Veillez à ce que le sol soit suffisamment humide, surtout pour les plantes en bacs ou en jardinières qui ne profitent pas d’un apport d’eau de pluie supplémentaire. 

Pour développer leurs jolies fleurs à port étalé et leur feuillage, les nutriments ne doivent bien sûr aucunement manquer. Conseil : le Gesal Engrais pour plantes COMPLETE fournit les éléments nutritifs essentiels à toutes les plantes fleuries ou vertes. Pour les rosiers ou les hortensias, il est conseillé de recourir à des engrais spéciaux parfaitement adaptés aux besoins de chaque espèce de plante.

Des tailles régulières sont bénéfiques à de nombreuses grimpantes pour stimuler leur croissance, les maintenir en bonne santé et rafraîchir leur aspect. Ainsi, la plupart des espèces de clématites peuvent être légèrement taillées au printemps pour favoriser la croissance de nouvelles tiges, car c’est sur ces dernières que les jolies fleurs se développent. Les vigoureuses glycines apprécient également d’être rabattues au printemps pour endiguer tout développement anarchique et favoriser le développement de nouveaux boutons floraux. Il est également recommandé de tailler les rosiers grimpants au printemps, avant le redémarrage. Pour savoir comment procéder, reportez-vous à notre guide-conseil « Tailler les rosiers grimpants — voici comment procéder ».

compo image

Les plus beaux supports pour plantes grimpantes

Qu’il soit petit et pratique ou accueillant et romantique, l’imagination ne connait pas de limites pour offrir un support de croissance à vos plantes grimpantes dans le jardin et sur le balcon. Outre leur fonctionnalité proprement dite, ces supports décorent également votre oasis de verdure.

  1. La végétalisation d’un treillage est une option pratique, surtout si vous souhaitez vous protéger des regards indiscrets des voisins. Les bacs avec treillage intégrés sont particulièrement pratiques pour accueillir directement les plantes grimpantes et les faire pousser en hauteur. Ils s’utilisent également sur le balcon et la terrasse et attirent l’attention tout en économisant de la place.
  2. Les petites colonnes ou obélisques en métal confèrent à votre jardin une note toute particulière. Ornées de jolies plantes fleuries, elles permettent de concevoir un jardin élégant et romantique. Les tuteurs pyramides en matériaux naturels comme le saule ou le bois apportent une touche méditerranéenne. Les rosiers grimpants ou autres plantes parfumées comme le chèvrefeuille trouvent leur place sur ces tressages décoratifs.
  3. Vous avez un peu plus de place dans votre jardin et vous cherchez encore des idées de décoration ? Nous avons peut-être quelque chose à vous proposer : une arche romantique ou une charmille pour créer une entrée pittoresque dans votre jardin. Des pergolas végétalisées comme abri ou encore un kiosque invitant à la détente confèrent au jardin un charme enchanteur et offrent l’atmosphère idéale pour profiter des douces soirées d’été en plein air — entouré de plantes fleuries et parfumées.
  4. Profitez de l’existant — les façades de maison, les clôtures ou les murs sont le moyen le plus simple d’offrir aux plantes grimpantes une base pour déployer leurs talents d’escaladrices. Avec de simples treillage métalliques de fixation, il est ainsi possible de transformer n’importe quelle surface verticale autonome en un point de mire végétal.    

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

Gesal. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez Gesal sur:

Service

En savoir plus sur Gesal