Distributeurs à proximité
compo image

Termes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image
  1. GESAL
  2. Conseil
  3. Entretien des plantes
  4. Les bases
  5. Fertilisation et protection culturale
  6. Substances de base : protection naturelle des plantes

Protection naturelle des plantes avec des substances de base

Haricots de soja, orties, prêle — ces mots résonnent d’abord probablement comme une liste d’ingrédients d’une salade exotique ou de la nouvelle tendance des superaliments. Et en effet, ils renferment toute une gamme de produits naturels qui renforcent les mécanismes de défense naturels de vos plantes. Découvrez ici comment bien utiliser les substances de base durables.

compo image

À quoi servent les substances de base ?

Attaque de pucerons au potager ou problème d’oïdium sur les rosiers : les substances de base représentent un nouveau groupe parfaitement adapté à la lutte contre les ravageurs, les maladies cryptogamiques voire les adventices. Elles se composent de principes actifs purement naturels, parfois utilisables comme denrées alimentaires, une solution idéale pour quiconque souhaite un jardin biologique et naturel. 

Découvrez ci-après quels sont les domaines d’utilisation de l’ortie, de la lécithine et de la prèle, qui représentent une alternative naturelle optimale.

1. Orties pour lutter contre les ravageurs

L’ortie (Urtica) n’est pas bénéfique qu’à l’être humain, cette célèbre plante médicinale renforce les mécanismes de défense naturels de vos protégées. Ainsi les acides qu’elle contient comme l’acide oxalique et l’acide formique dérangent de nombreux insectes nuisibles et autres ravageurs. En faible concentration, l’ortie peut déjà réduire une infestation de pucerons, de teigne des choux, de carpocapses du pommier ou d’araignées rouges. En plus de son pouvoir répulsif, l’ortie, substance agréée, stimule généralement la santé des plantes et en active le système immunitaire. Les maladies cryptogamiques, comme l’oïdium, etc., ont plus de difficultés à s’établir. 

2. La lécithine contre les maladies cryptogamiques

La lécithine extraite des haricots de soja s’utilise non seulement pour fortifier la santé des plantes, mais également pour combattre différentes maladies cryptogamiques telles que l’oïdium, le mildiou, la cloque ou l’alternariose. Elle forme un film de protection à la surface des plantes qui complique la colonisation par les champignons foliaires.

Cette substance de base est donc agréée comme fongicide et peut être tout à fait utilisée en jardinage bio, que ce soit sur les fruitiers, les plantes aromatiques, les légumes ou les plantes d’ornement.

3. L'extrait de prêle contre les maladies fongiques

L'extrait de prêle peut être utilisé sur les fruits, la vigne et les légumes contre différentes maladies fongiques. Le silicium de l'acide silicique qu'il contient renforce la structure cellulaire et donc les défenses des plantes, entre autres contre la cloque sur les pêches et les nectarines, contre la tavelure du pommier ainsi que contre l'oïdium et le mildiou de la vigne.

Rapides et simples d’emploi

La lécithine, l’ortie et la pêle sont disponibles sont disponibles sous forme de sprays prêts à l'emploi dans un flacon pulvérisateur.

compo image

Substances de base : bien les utiliser

Quand appliquer les substances de base ?

L’ortie, la prêle et la lécithine, substances de base naturelles, se révèlent extrêmement polyvalentes dans leur utilisation. Elles sont non seulement utilisables à titre préventif contre les ravageurs et les agents pathogènes, mais peuvent également être utilisées en cas d’infestation aiguë. Elles ont donc un effet tant préventif que curatif.

Avantage majeur : les principes actifs renforcent les défenses immunitaires des plantes et créent donc une barrière contre de potentiels intrus. Une application préventive des substances de base peut donc empêcher efficacement une infestation par des maladies cryptogamiques ou des insectes nuisibles.

Parallèlement, elles peuvent être utilisées de façon ciblée à titre curatif, dès que vos plantes montrent les premiers symptômes d’une maladie. Il est alors possible de minimiser une infestation et d’aider vos plantes à se régénérer rapidement.

Comment appliquer les substances de base ?

Les substances de base peuvent être appliquées d’avril à septembre. Respectez ici toujours les dosages indiqués et les consignes portées sur l’emballage. 

Pour la lécithine, la pêle et l’ortie, pulvérisez le produit de toutes parts sans oublier le  revers des feuilles, jusqu’à ce que la plante soit entièrement mouillée. C’est la seule façon d’obtenir le meilleur effet possible.

Liste de contrôle — Les avantages des substances de base

  1. Entièrement naturelles : il s’agit d’une alternative durable aux produits phytosanitaires classiques.
  2. Effet rapide : elles agissent immédiatement en cas d’infestation par des ravageurs, des maladies cryptogamiques ou des adventices.
  3. Effet préventif : les substances de base renforcent la santé de vos plantes avant même une infestation.
  4. Substances inoffensives : les principes actifs sont véganes, adaptés à l’agriculture biologique et sans danger pour les abeilles.
  5. Utilisation simple : les substances de base naturelles sont en vente libre et donc faciles à appliquer, sans connaissance experte.
  6. Large plage d’utilisation : peu importe qu’il s’agisse de plantes utiles ou d’ornement — l’ortie, la pêle et la lécithine peuvent être appliquées sur toutes les plantes, y compris les plantes aromatiques, les fruits et les légumes.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

Gesal. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez Gesal sur:

Service

En savoir plus sur Gesal