Distributeurs à proximité
compo image

Termes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image
  1. GESAL
  2. Conseil
  3. Entretien des plantes
  4. Plantes d’intérieur
  5. Plantes de bureau : des plantes faciles à entretenir pour le bureau

Plantes de bureau : des plantes faciles à entretenir pour le bureau

Les plantes de bureau peuvent non seulement embellir votre lieu de travail, mais ont en outre des effets positifs sur votre environnement. Découvrez pourquoi il est judicieux d’avoir des plantes au bureau, quelles sont les plantes de bureau typiques et lesquelles sont adaptées aux conditions rencontrées. Vous trouverez également dans cet article des conseils pour leur entretien.

Quelles sont les plantes adaptées au bureau ?

Les plantes de bureau doivent être aussi robustes et faciles à entretenir que possible, afin de bien surmonter les périodes de vacances et pour que vous puissiez profiter longtemps de la verdure qu’elles procurent. De nombreuses plantes sont très sensibles au manque de lumière, ce qui peut leur être fatal au bureau. Les meilleures plantes de bureau sont donc celles qui s’accommodent d’une faible luminosité, de peu d’eau ou de périodes de sécheresse prolongées, et auxquelles la poussière et les courants d’air ne nuisent pas. Il faut donc accorder une attention particulière aux conditions de chaque site Certaines conditions de base doivent être remplies pour conserver leur beauté et leur santé.

8 plantes de bureau

1. Langue de belle-mère

La langue de belle-mère (Aspidistra sp.) incarne sans aucun doute la plante de bureau, car elle est extrêmement robuste : elle s’accommode bien d’une faible luminosité, des variations thermiques, des courants d’air et de la poussière. Certes, il faut l’arroser régulièrement, mais les intervalles peuvent être largement espacés. C’est donc une candidate extrêmement robuste et une plante très appréciée dans les magasins, d’où son surnom de « langue de belle-mère » probablement par analogie avec les bavardages. Mais cette plante verte est également idéale au bureau, où elle embellit même les recoins sombres, et se prête bien aux cages d’escalier ou aux couloirs.

compo image

2. Chlorophytum

Votre bureau est assez exigu, mais vous souhaitez tout de même le végétaliser ? Que diriez-vous d’une plante retombante dans une suspension ou sur une étagère ? La plante-araignée (Chlorophytum comosum) est idéale pour cela. Comme de plus, elle est extrêmement facile d’entretien, elle trône fréquemment dans les bureaux. Plante de bureau typique, elle est même surnommée dans certains pays « herbe du fonctionnaire » ou « palmier du fonctionnaire ». Il est important que les pointes des feuilles ne touchent pas le sol et d’éviter au maximum les courants d’air.

compo image

3. Scindapsus

Le scindapsus (Epipremnum aureum) ou pothos est une plante grimpante qui, tout comme le chlorophytum, peut être cultivée comme plante retombante. Plusieurs suspensions de pothos peuvent même même former un beau rideau végétal, ce qui en fait un pare-vue idéal ou une séparation d’espace. Le scindapsus apprécie les endroits chauds et de préférence lumineux, mais s’adapte aussi à des endroits un peu plus sombres. Choisissez pour ce faire une variété à feuilles le plus sombre possible. Brumisez de temps en temps la plante avec de l’eau peu calcaire et un spray d’entretien foliaire, car elle apprécie l’humidité de l’air. La prudence est de mise si vous avez par exemple un chien au bureau ou si vous cherchez une plante pour votre espace de télétravail : consommé en grande quantité, le scindapsus est toxique et doit être placé hors de portée des animaux et des enfants.

compo image

4. Philodendron

Le philodendron (Philodendron sp.) est un autre brise-vue ou séparateur d’espace très élégant. Il s’agit en effet d’une plante grimpante qui escalade rapidement les grilles ou les murs. Ses grandes feuilles brillantes métamorphoseront rapidement un mur triste en un véritable point de mire. Outre leur fonction décorative, elles ont de plus une fonction protectrice en atténuant les bruits de bureau gênants. Le philodendron ou « ami des arbres » ainsi que le signifie son nom botanique, a de faibles besoins hydriques, mais a néanmoins besoin de quelques nutriments pour répondre à la rapidité de sa croissance. Faites un apport tous les 3 mois de mars à octobre de Gesal Bâtonnets d'engrais pour plantes vertes. Vous pouvez également administrer un engrais liquide tel que le Gesal Engrais plantes vertes, à ajouter à l’eau d’arrosage. En hiver, réduisez les arrosages et les fertilisations.

compo image
Engrais & soins des feuilles

Gesal Bâtonnets d'engrais pour plantes vertes

1 seule fertilisation pour 3 mois d’effet à diffusion lente : les bâtonnets d’engrais constituent un apport nutritif simple et sûr pour toutes les plantes vertes, les palmiers et les fougères — pour un beau feuillage bien vert.

vers le produit
compo image

5. Succulentes

Les plantes succulentes stockent l’eau dans leurs racines et leurs feuilles, leur permettant d’affronter avec superbe les périodes de vacances où tout le monde les délaisse. Hormis une forte luminosité, elles n’ont pas d’autres exigences. Pendant la phase de croissance, elles apprécient les substances nutritives d’un engrais spécial pour cactus et succulentes. Les succulentes se déclinent en de nombreuses espèces : les plantes à feuilles succulentes comme les échévéries ou la sansevière (Sansevieria sp.), les plantes à tiges succulentes comme les cactus ou le beaucarnéa (Beaucarnea recurvata) et les plantes à racines succulentes comme l’haworthia zèbre.

Conseils d’entretien des cactées et succulentes

6. Beaucarnéa

Le beaucarnéa (Beaucarnea recurvata) a également des propriétés succulentes : son pied, c’est-à-dire l’extrémité inférieure renflée de la tige, stocke remarquablement bien l’eau. Grâce à ce réservoir d’eau naturel, les arrosages ne doivent donc être que très rares, ce qui en fait une plante de bureau idéale. Toutefois, même espacés, les arrosages doivent être réguliers, au risque dans le cas contraire que les pointes des feuilles brunissent rapidement. Il faut également tenir compte du fait que le beaucarnéa doit avoir suffisamment de lumière. Plante succulente, elle apprécie les emplacements ensoleillés, hormis en été lorsqu’il fait chaud où il faut veiller à ce qu’elle soit un peu à l’ombre à midi pour prévenir les brûlures des feuilles. Il faut éviter autant que possible les courants d’air.

compo image

7. Yucca

Le yucca est originaire du Mexique et d’Amérique centrale et aime donc les endroits ensoleillés. Compte tenu de ses origines, il s’accommode de peu d’eau. Avant toute formation d’humidité stagnante, il est même préférable d’arroser rarement et abondamment cette plante palmiforme, un avantage non négligeable au bureau. De mars à octobre, le yucca apprécie des apports nutritifs. Pour prévenir tout oubli d’engrais liquide par tel ou tel collègue, il est conseillé d’utiliser un engrais à diffusion lente. Les bâtonnets d’engrais pour plantes d’intérieur et palmiers ne doivent être administrés que tous les trois mois.

Conseils d’entretien du yucca
compo image

8. Fleur de lune (Spathiphyllum)

À la recherche d’une plante de bureau fleurie, la fleur de lune (Spathiphyllum cannifolium) pourrait s’avérer être la bonne réponse — bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler de fleurs blanc-crème, mais de spathes. Cette plante élégante prospère particulièrement dans un endroit semi-ombragé, mais apprécie également les emplacements plus sombres, à condition que la température soit d’au moins 18 degrés. 

Conseils d’entretien de la fleur de lune

Plantes de bureau classées selon différentes caractéristiques

CaractéristiquesPlantes possibles
Petites plantes de bureau

Succulentes ; selon l’âge et le port, il existe également d’autres espèces comme le zamioculcas, la fleur de lune, le scindapsus ou le chlorophytum.

Grandes plantes de bureau

Monstera, palmier kentia, palmiste multipliant, figuier à feuilles de lyre, beaucarnéa, schefflera, yucca

Plantes de bureau pour le rebord de fenêtre

Succulentes, sansevière, pas très facile d’entretien : orchidée

Plantes de bureau pour l’ombre / Plantes de bureau pour faible luminosité

Langue de belle-mère (sauf Aspidistra Elatior 'Variegata'), zamioculcas, philodendron, fleur de lune, dragonnier, chlorophytum, scindapsus, sansevière, palmier kentia
Plantes de bureau nécessitant peu d’eau
Succulentes, beaucarnéa, yucca, zamioculcas

Plantes de bureau pour l’hydroponie

Scindapsus, dragonnier, monstera, fleur de lune, palmiste multipliant

Plantes de bureau à fleurs

Fleur de lune ; pas si facile à entretenir : anthurium, orchidée, kalanchoé, poinsettia, dans un couloir clair : hortensia
compo image

Le ficus pleureur et le caoutchouc sont-ils aussi de bonnes plantes de bureau ?

Différentes espèces de ficus comme le figuier pleureur (Ficus benjamina) ou le caoutchouc (Ficus elastica) sont également des plantes d’intérieur très appréciées. Elles sont effectivement magnifiques avec leurs feuilles à motifs ou d’un vert profond brillant, mais nous déconseillons plutôt de les utiliser comme plantes de bureau. En effet, elles sont assez sensibles — le figuier pleureur, par exemple, réagit à un climat ambiant défavorable ou à un changement de place en perdant ses feuilles.

3 raisons d’installer des plantes au bureau

Si vous hésitez encore à végétaliser votre bureau, découvrez dès maintenant les bénéfices des plantes vertes !

  1. les plantes de bureau réduisent le stress
    Une excellente raison d’avoir des plantes au bureau : les plantes sont de véritables tueuses de stress !. Elles attirent non seulement les sourires sur les visages, mais peuvent même réduire le cortisol ou hormone du stress. En moyenne, selon l’étude de l’université de Wageningue « A plant a day keeps the doctor away », il semblerait qu’elles permettent aussi de réduire les absences pour maladies des employés.
  2. Les plantes de bureau améliorent l’humeur
    La sensation de bien-être serait accrue par les plantes vertes dans l’environnement de travail. Toujours selon cette même étude, elles augmenteraient la satisfaction et amélioreraient l’ambiance sur le lieu de travail.
  3. Les plantes de bureau augmentent la productivité
    Selon des études, la capacité de concentration et la mémoire sont plus élevées dans les espaces végétalisés que dans les pièces dépourvues de végétation. Dans les bureaux, les plantes permettent par exemple de séparer des pièces ou d’atténuer les bruits en végétalisant verticalement les murs par des plantes denses à grandes feuilles. Moins de stress, une meilleure concentration et nous voilà plus productifs et créatifs. 

Les plantes de bureau peuvent-elles purifier l’air ?

Dans la recherche de plantes d’intérieur appropriées pour le bureau, il est fréquent de tomber sur des kits contenant des « plantes dépolluantes ». Ces plantes vertes sont censées emmagasiner les polluants atmosphériques et améliorer l’air ambiant en libérant de l’oxygène. Le concept de plantes de bureau dépolluantes semble donc a priori très séduisant. Malheureusement, nous devons vous décevoir quelque peu : certes, elles peuvent effectivement purifier l’air et filtrer les polluants, mais l’effet dans une chambre ou un bureau sera probablement à peine perceptible. En effet, les études qui démontrent l’effet positif des plantes d’intérieur sur le climat ambiant se réfèrent souvent à des conditions de laboratoire.

Conseils pour les plantes de bureau — comment les entretenir

1. Le bon emplacement pour vos plantes de bureau

Malheureusement, il arrive souvent que des plantes de bureau meurent rapidement. Ceci n’est pas uniquement imputable à un manque d’entretien ou un entretien inapproprié, mais également aux conditions de base fréquemment inadaptées comme l’emplacement. Il faut se référer à l’origine d’une plante pour savoir s’il s’agit d’une adoratrice du soleil ou si elle supporte une luminosité moindre. Tenez compte des instructions de soin sur les étiquettes des plantes.

S’il faut un emplacement en plein soleil, votre bureau devra disposer d’une fenêtre exposée au sud ou au sud-est, avec environ cinq heures d’ensoleillement quotidien. Pour les plantes qui préfèrent la mi-ombre, une fenêtre à l’est ou à l’ouest est optimale. Elles devront être ensoleillées au moins trois heures par jour. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de choisir une plante pour un emplacement sombre. Il faut ici toujours tenir compte de la taille des fenêtres du bureau et de la luminosité en résultant, leurs dimensions, leur exposition et leur nombre influant sensiblement sur celle-ci. Hormis le degré d’ensoleillement, les courants d’air et la température sont également des facteurs décisifs.
 

2. Bien arroser les plantes de bureau

L'arrosage des plantes de bureau est un sujet sensible. Compte tenu du fait que différentes personnes sont susceptibles de s’occuper des plantes, le risque est d’autant plus grand que les arrosages soient insuffisants, voire à l’inverse excessifs. Les besoins hydriques à l’intérieur sont également vite surestimés. Pour éviter l’humidité stagnante, déposez une couche de drainage en pierre ponce dès la mise en pot. Pour le reste, prenez en compte les besoins individuels de votre plante et de chaque stade de développement en cours. En effet, les besoins hydriques sont plus élevés en pleine période de croissance que durant la phase de repos. La météorologie influence également l’arrosage : les besoins hydriques de vos plantes augmentent sous l’effet de la chaleur et de la sécheresse de l’air de chauffage ainsi qu’en cas de faible humidité de l’air. En revanche, si votre bureau est plutôt frais et sombre, il faudra arroser un peu moins. En cas de doute, la règle suivante s’applique : la plupart des plantes d’intérieur s’accommodent mieux d’un manque plutôt que d’un excès d’arrosage.
 

3. Bien fertiliser les plantes de bureau

Outre la lumière et l’eau, vos plantes de bureau ont bien entendu besoin de nutriments en quantité suffisante. Une fertilisation régulière est l’assurance qu’elles resteront longtemps belles et en bonne santé. Faites un amendement de base dès la mise en pot : le terreau pour plantes vertes et palmiers COMPO SANA® est adapté par exemple à toutes les plantes d’intérieur, les palmiers et les fougères à feuillage persistant et nourrit vos plantes jusqu’à 8 semaines sans fertilisation supplémentaire. Ensuite, vous avez le choix entre un engrais liquide à ajouter à l’eau d’arrosage et un engrais à diffusion lente. Pour s’épargner des efforts inutiles au bureau, il est recommandé d’utiliser un engrais à diffusion lente comme les bâtonnets d’engrais pour plantes d’intérieur. Une seule fertilisation nourrit les plantes jusque pendant trois mois. Pour les cactus et les plantes succulentes, il est préférable de recourir à des produits spéciaux comme l’engrais Gesal Engrais cactées et bonsaïs.

compo image

4. Rempoter les plantes d’intérieur

Le rempotage de vos plantes de bureau est judicieux à plus d’un titre : un pot trop petit prive la plante de nutriments et impose d’arroser plus fréquemment, car le volume de terre relativement restreint empêche toute rétention hydrique. La croissance de la plante est altérée et des carences peuvent apparaître. Vérifiez déjà la motte lors de l’achat. Des racines qui s’évadent déjà du pot indiquent que ce dernier est trop petit pour la motte. Le rempotage permet de plus d’intégrer une couche de drainage en granulés de pierre ponce. Sur cette couche, déposez notre terreau spécial plantes vertes, qui alimentera même vos protégées durant la phase initiale. Pour la décoration, mais aussi comme protection contre le dessèchement et les mouches de terreau, vous pouvez ensuite déposer encore une couche de granulés de pierre ponce sur le terreau. Lorsque vous découvrirez au plus tard la prochaine tentative d’évasion des racines, il sera grand temps de les rempoter. Choisissez un pot au moins 20 % plus grand que le précédent et veillez impérativement à ce qu’il soit doté de trous de drainage. N’installez pas de plante directement dans un cache-pot ce qui empêcherait l’évacuation de l’eau d’arrosage.  

5. Combattre les ravageurs des plantes d’intérieur

Malheureusement, les plantes de bureau sont parfois infestées par des ravageurs. Ainsi, les pucerons, cochenilles — farineuses ou non — et araignées rouges sont des ravageurs fréquents. Si vous découvrez des ravageurs sur une plante, isolez immédiatement la plante pour empêcher toute propagation à ses collègues de bureau. Vous pouvez ensuite traiter la plante concernée avec le Gesal Stop nuisibles pour plantes d‘appartement. Ce produit n’agit pas seulement contre les pucerons, mais aussi contre de nombreux autres insectes suceurs et broyeurs. Avec ce produit, vous êtes donc bien armé contre les ravageurs de vos plantes de bureau. En cas d’infestation de mouches de terreau, combinez de préférence Gesal Stop sciaridés et les Gesal BIO Piège à sciarides afin de lutter efficacement contre ces animaux pénibles et vous en débarrasser durablement.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

Gesal. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez Gesal sur:

Service

En savoir plus sur Gesal